• Naturelys

Les alternatives au lait de vache

Mis à jour : 6 mai 2019

Les laits végétaux nous offrent de multiples apports énergétiques et nutritionnels.

Le lait de vache est aujourd'hui un des liquides les plus responsable d'allergies.

Le lait de vache, des inconvénients?


Le lait de vache a souvent été mis en avant pour ses bienfaits nutritionnels et pour sa capacité à être riche en calcium.

En réalité, ce dernier n'a plus autant la cote que ça.

Pourquoi ?

"Pesticides, OGM, hormones de croissance et diverses substances."

De nos jours, comme beaucoup d'aliments, le lait est sujet à de bons nombres de transformations.

En effet, le lait peut renfermer des pesticides, OGM, hormones de croissance et diverses substances.

De plus, il s’avère n'être plus autant bénéfique pour la santé qu’auparavant: il reste un des premiers à être responsable de mal-digestion, d'intolérances, d’allergies, de déminéralisation, de cholestérol et de carences. Rien que ça me direz vous !


Oui oui, parlons peu parlons bien.


Le lait de vache et responsable de nombreuses allergies (toux, asthmes, conjonctivites, urticaire, cystite, acné, fatigue etc). En réalité cela est provoqué par une allergie aux protéines du lait de vache. En effet, les protéines sont excessivement présentes dans le lait de vache contrairement au lait maternel par exemple. Parmi celles-ci nous trouvons une protéine notamment responsable des allergies qui est la tyramine, présente en grande quantité. La tyramine stimule la libération de médiateurs comme l'histamine (substance libérée par certaines cellules et pouvant provoquer œdème, tachycardie, prurit etc...).

Mais l'allergie est également présente en réaction aux diverse substances chimiques dites plus haut. En effet, le lait présente un certain nombre d'agents néfastes comme les antibiotiques, OGM, pesticides etc, qui sont responsables de réactions allergiques.


Il existe également des intolérances au lait de vache qui peuvent se manifester dès le plus jeune age. Dans ce cas c'est le résultat d'une réaction due au dépassement des fonctions enzymatiques pendant la digestion. Ce processus entraîne une mal-digestion très handicapante pour le sujet.



Par ailleurs, comme je vous en parlais plus haut, il ne faut pas oublier que le lait déminéralise. En effet, les médecins recommande de boire du lait en quantité suffisante, pour éviter par exemple l'ostéoporose ou la fragilité osseuse.

Cependant, comment pouvons nous expliquer que les plus gros consommateurs de produits laitier comme la Suisse, la Finlande ou la Suède, ont de forts taux d'ostéoporose et de fracture osseuse après 50 ans ?

Après de longues études du sujet, nous pouvons en conclure que bien au contraire, nous pouvons lier l’ostéoporose à la consommation excessive de produits laitiers. Si le sujet vous intéresse je vous recommande le livre de Robert Masson, pionnier de la naturopathie, "Diététique de l'expérience".


Le lait de vache a une image de bon produit alimentaire pour le corps et la croissance, et nous sommes loin d'imaginer qu'il est provocateur de carences. En effet, nous pouvons citer la carence en fer qui est au contraire très riche dans le lait maternel qui reste bien évidemment à privilégier pour nos tout petits.

Pour finir, le lait peut être responsable de cholestérol provoqué par ses protéines qui augmentent la quantité d'homocystéine plasmatique dans le sang qui elle même génère du cholestérol sur les artères.


Il faut garder à l'esprit que nous somme proche de l'animal et qu'aucun animal ne continu à boire du lait après ses premières années et ne bénéficie pourtant d'aucune carence en calcium. Il est bien entendu que le lait est essentiel les premières années de la vie, que ce soit dans celle des animaux comme des humains pour bénéficier d'une croissance parfaite, mais il est meilleur de privilégier le lait maternel. Par la suite, les laitages viendront se transformer en apports négatifs pour l'adulte pour toutes les raisons rencontrés ci-dessus pour les sujets sensibles mais à l'unisson pour le côté digestion. Effectivement, le système digestif doit produire beaucoup de délactase pour digérer le lait de vache. C'est pourquoi il est important de le remplacer lorsqu'on ne bénéficie pas de délactase en quantité suffisante pour éviter la mal-digestion due à la fermentation.


Mais comment faire pour s'en passer ?

"Les laitages sont consommés en grande quantité: lait, yaourts, fromages, crèmes desserts etc"

Les laitages sont partout et sont aujourd'hui consommés en grande quantité; lait, yaourts, fromages, crèmes desserts etc.

Lait végétaux

Alors une question inquiète souvent: Comment s'en passer?

Tout simplement en trouvant le calcium et autres nutriments dans nos végétaux qui en sont remplis!

Sans caséine ni lactose les laits végétaux sont beaucoup plus digeste et contiennent moins de graisses saturées.

En réalité il s'agit de céréales ou fruits sec broyés mélangés à de l'eau; ils n'ont

du lait que l'apparence. Ils sont nombreux et permettent un grand choix.

Parmi tous vous pourrez trouver:

  • Les laits oléagineux: amandes, noisettes, noix, pistaches etc

  • Les laits provenant de céréales: avoine, épeautre, riz, millet etc

  • Les laits issus de légumineuses: soja, pois-chiches

Ces laits ont l'avantage d'être source de vitamines et de bons minéraux tout en excluant le cholestérol et le gluten.


Voici une petite liste ci-dessous des laits végétaux (liste non exhaustive):

  1. Lait d'amande: Se révèle être un des laits les plus digeste, et riche en fibre et bonnes graisses. Il peut servir pour des préparations de desserts par exemple.

  2. Lait de riz: Digeste également il est riche en silice et en magnésium. Il présente une pointe sucrée et peut convenir pour de nombreuses préparations! Personnellement je l'utilise pour les desserts comme pour des plats salés (béchamel sans gluten, tarte salée etc)

  3. Lait d'avoine: Riche en calcium et en fibre. Bon pour les sportifs notamment, grâce à ses propriété stimulantes.

  4. Lait de coco: Peu digeste, riche en zinc et en fer, il est assez sucré et se prête souvent aux réalisations de desserts.

  5. Lait de soja: Riche en protéine. Toutefois, attention à ne pas abuser du soja qui peut se révéler dangereux pour la santé s'il n'est pas de bonne source.

  6. Lait de noisette: Riche en vitamine mais assez cher!

  7. Lait de châtaigne: Riche en minéraux et efficace pour solidifier l'ossature. Par la même occasion il est très bon pour entretenir et améliorer sa flore intestinale.


Attention toutefois à ne pas donner de laits végétaux à nos tout petits, qui ne seraient pas adaptés au bon développement contrairement au lait maternel.


Naturelysement vous :)

RESTE AU COURANT !